Baromètre du crowdfunding 2018

Suite à la parution du rapport de KPMG sur le crowdfunding en association avec Financement Participatif France, Investbook vous livre une synthèse des principaux chiffres sur les progressions et les tendances du secteur, notamment du crowdfunding obligataire et du financement des entreprises.

La finance alternative atteint 1,4 milliards d’euros en 2018

Encore une année record pour la finance alternative en France avec une progression de +39% à 1,4 milliards d’euros. En ce compris le prêt à la consommation en ligne, le financement participatif, les cagnottes en ligne et les fonds de prêt aux entreprises en ligne et affacturage.

Le financement participatif représente 402 millions d’euros

Dans l’univers de la finance alternative, le financement participatif (hors prêts à la consommation et cagnottes en ligne) tient toujours la première place avec 402 millions d’euros collectés, c’est le premier contributeur comptant pour 29%.

Le financement participatif continue son développement

Avec 402 millions d’euros collectés, le financement participatif progresse de +20% en 2018, en constante croissance depuis la mise en place d’un cadre réglementaire fin 2014.

Le financement des entreprises au cœur de la finance participative

En 2018, ce sont plus de 366 entreprises ETI/PME/Start-Up/ESS qui ont bénéficié de ressources de financement grâce à la foule (hors fonds de prêts en ligne et affacturage). Ces entreprises sont principalement du secteur de l’immobilier (32%), des commerces et services (19%) et des nouvelles technologies et numérique (16%).

Le financement obligataire comme moteur de croissance

Le prêt aux entreprises toutes formes confondues (prêt rémunéré, non rémunéré, obligations, mini-bons) connait une croissance de +40% en 2018 pour atteindre 273m€ avec comme principal contributeur les obligations (74%) qui connaissent par ailleurs la plus forte dynamique de croissance comme c’était déjà le cas en 2017 : +157% en 2017 et +75% en 2018.

Les obligations, source de financement majeure

Le montant moyen collecté par projet en 2018 est de 617k€ pour le financement participatif par emprunt obligataire, devant l’émission d’actions (360k€) et le prêt rémunéré (353k€).

Pas de financements sans contributeurs

En moyenne, les contributeurs par projet sont au nombre de 1.041 pour les prêts rémunérés, 166 pour les prêts en mini-bons, 142 pour les investissements en obligations et 83 pour les investissements en capital.
La contribution moyenne par souscripteur et par projet s’élève à 10.152€ pour les investisseurs en capital, 7.504€ pour les investisseurs en obligations, 1.785€ pour les prêteurs en mini-bons et 349€ pour les prêteurs en crowdlending.

Des rendements attractifs

Parmi les plateformes qui ont été créées avant 2016 et qui affichent plus d’un million d’euros de collecte, les taux de rentabilité interne (« TRI ») nets de défauts sont entre 4% et 8% pour une majorité de plateformes de prêts rémunérés et mini-bons. Ces taux se situent entre 6% et 12% pour une majorité de plateformes obligataires.

Focus Investbook

1,3 millions d’euros collectés

Les obligations portent un taux de coupon moyen de 8,50%

28 investisseurs en moyenne par émission obligataire

3.090€ de contribution moyenne par investisseur et par projet

Investbook enregistre un TRI de 8,81% hors défaut, et de 4,75% net de défaut.

Rapport KPMG pour Financement Participatif France

Lien vers le rapport KPMG